Keith et son chat, Boston

Keith Corbin et le sphynx

Keith Corbin et le sphynx

20 août, Boston.

Boston. 9 : 20. Assise dans un siège en cuir ultra-confortable, je me demande ce que nous allons faire aujourd’hui. Je suis dans l’attente du P.C. qu’utilise notre hôte — et je me dis, tout de même, quelle dépendance. Hier nous avons traversé Boston à pied pour rejoindre Northampton, où habite Keith Corbin, un couchsurfer qui nous a accueillis comme des rois. Superbe appartement avec toit qui donne sur Boston, et chat extrêmement bizarre (un sphynx) qui m’a tenu la jambe toute la nuit (comprendre : qui a dormi sur mes pieds). Keith nous a fait visiter Harvard, et manger dans un restaurant qui fabrique ses propres bières (qui changent toutes les semaines, si j’ai bien compris). La bière était excellente, et le hamburger aussi. Boston est une très belle ville, beaucoup plus humaine, plus accessible que New York, très vivante, ouverte et paisible. Les gens ne vous bousculent pas, les voitures ne vous klaxonnent pas. Il y a aussi beaucoup de pauvreté.

Et je suis dans un siège en cuir en train de me demander ce que nous allons faire aujourd’hui.